A VOS AGENDAS

 

25 au 30 septembre 2017

La semaine de l'UTIP
Halte aux idées reçues


08 au 10 octobre 2017

MENDE (48)
Journées Mycologiques UTIP


21 et 22 octobre 2017

MONTPELLIER (34)

70e Congrès des Pharmaciens

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT


L’UTIP a été créée en 1952 pour accompagner les pharmaciens dans leur vie professionnelle au quotidien. Dans une première phase, la formation a surtout porté sur les préparations pharmaceutiques avant de s’ouvrir naturellement à la dispensation des ordonnances. Aujourd’hui le suivi des patients est au cœur de notre métier et de nouveaux challenges s’offrent à nous comme celui de la vaccination antigrippale.

L’organisation de soirées d’information et de formation avec ou sans partenariat avec l’industrie pharmaceutique a toujours été le moteur des activités de l’UTIP. Nous formons les pharmaciens aussi bien en santé publique que sur les nouvelles thérapeutiques.

La loi Bertrand sur la formation continue conventionnelle a imposé à l’UTIP d’adapter son organisation pour créer des structures de formations pures agréées DPC, ce que nous avons fait avec Form’ Utip et UTIP innovations.

En 2017, l’association UTIP regroupe près de 3 000 adhérents, titulaires, adjoints, préparateurs, ou étudiants. Notre force tient dans notre vision globale de l’activité officinale.

Biosimilaires : Similaires mais pas identiques - Le point à l’officine Imprimer


Biosimilaires : Similaires mais pas identiques - Le point à l’officine


Un biosimilaire est un médicament biologique qui contient une version d’une substance active d’un médicament biologique déjà autorisé (le médicament de référence) dans l’Espace économique européen (EEE). L’équivalence au produit de référence en termes de propriétés de qualité, d’activité biologique, de sécurité et d’efficacité doit être démontrée au moyen d’une étude comparative approfondie.

 


Les médicaments biologiques (biomédicaments) constituent des avancées majeures pour lutter contre des maladies chroniques graves ou invalidantes. Leur marché s’est considérablement accru durant ces vingt dernières années.
L’expiration des brevets de bon nombre de médicaments biologiques a amené à introduire, dans le cadre réglementaire européen, le concept de médicament biosimilaire. Les médicaments biosimilaires sont différents des médicaments génériques, tant par leur complexité moléculaire que par leur réglementation.
L’article 47 de la Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) 2014 introduit le principe de « substitution » par le pharmacien d’officine pour les médicaments biosimilaires dans des conditions bien précises. Le décret d’application devrait être publié au cours de l’année à venir.
Le sujet est complexe. Cette soirée est destinée à apporter tout l’éclairage indispensable au pharmacien d’officine.



  Retour à l'accueil