A VOS AGENDAS

 

17 novembre 2017

Paris

Conseil d'administration


Mercredi 17 janvier 2018

Paris

Voeux de l'UTIP


 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT


L'UTIP a, pourrait-on dire, dans son ADN, la vocation d'accompagner le pharmacien d'officine dans l'évolution de son métier.

Cette année encore, c'est près de 200 réunions qui se sont déroulées sur tout le territoire, rassemblant plus de 10000 pharmaciens titulaires, adjoints et équipes officinales : Les sujets abordés allant des pathologies les plus courantes aux traitements complexes en cancérologie.

Demain un nouveau métier.

J'en veux pour preuve les thèmes que nous avons choisi pour les formations des trois derniers congrès des pharmaciens : vaccination , conciliation médicamenteuse et cette année les thérapies ciblées.

Sur tous ces sujets, le pharmacien d'officine, j'en suis persuadé, a un rôle éminent à jouer dans le suivi et l'accompagnement des patients.

Le Bilan de médication retenu dans la convention nationale est pour l' UTIP un événement majeur, en ce qu'il constitue finalement la base de tous nos entretiens actuels et futurs.

Bien évidemment pour remplir cette nouvelle mission et l'insérer dans notre exercice officinal quotidien, l' UTIP sera présent pour vous proposer un enseignement post universitaire qui vous permette d'intégrer ces nouveaux services dans le cadre contraint de l'organisation de votre officine.

L'UTIP en tous les cas saura être à vos côtés pour promouvoir le pharmacien d'officine, Professionnel de santé de proximité quelle que soit son implantation et quel que soit son niveau d'activité.

Biosimilaires : Similaires mais pas identiques - Le point à l’officine Imprimer


Biosimilaires : Similaires mais pas identiques - Le point à l’officine


Un biosimilaire est un médicament biologique qui contient une version d’une substance active d’un médicament biologique déjà autorisé (le médicament de référence) dans l’Espace économique européen (EEE). L’équivalence au produit de référence en termes de propriétés de qualité, d’activité biologique, de sécurité et d’efficacité doit être démontrée au moyen d’une étude comparative approfondie.

 


Les médicaments biologiques (biomédicaments) constituent des avancées majeures pour lutter contre des maladies chroniques graves ou invalidantes. Leur marché s’est considérablement accru durant ces vingt dernières années.
L’expiration des brevets de bon nombre de médicaments biologiques a amené à introduire, dans le cadre réglementaire européen, le concept de médicament biosimilaire. Les médicaments biosimilaires sont différents des médicaments génériques, tant par leur complexité moléculaire que par leur réglementation.
L’article 47 de la Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) 2014 introduit le principe de « substitution » par le pharmacien d’officine pour les médicaments biosimilaires dans des conditions bien précises. Le décret d’application devrait être publié au cours de l’année à venir.
Le sujet est complexe. Cette soirée est destinée à apporter tout l’éclairage indispensable au pharmacien d’officine.



  Retour à l'accueil