A VOS AGENDAS


Le 14 novembre 2019

Bureau National

 

Le 15 novembre 2019 10h00

Conseil d'Administration

 

Le 15 novembre 2019 14h00

Assemblée Générale Ordinaire

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Thomas Wanecq nommé à la direction générale de la Haute Autorité de Santé

Comme prévu par la loi, sa nomination deviendra effective après son audition par les commissions des affaires sociales du Sénat et de l’Assemblée nationale. Il succède à Katia Julienne, qui a rejoint le ministère des Solidarités et de la Santé en qualité de directrice générale de l’offre de soins (DGOS), le 31 août dernier. Thomas Wanecq est diplômé de l’Ecole polytechnique, de l’ENSAE (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique) et ancien élève de l’ENA.
Parcours :
En 2005, il intègre l’Igas (Inspection générale des affaires sociales), au sein de laquelle il est en charge d’évaluations de politiques publiques : politiques de l’emploi, politiques d’insertion du RMI, pilotage financier de l’Assurance Maladie.
En 2011, il rejoint la DSS (direction de la sécurité sociale) au ministère chargé de la Santé. Il y travaille en particulier à l’expérimentation de nouveaux modes de rémunération des maisons, pôles et centres de santé puis au lancement et pilotage du parcours de santé des personnes âgées (PAERPA).
En 2013, il prend la tête de la sous-direction du financement du système de soins. Celle-ci est en charge notamment de la régulation des dépenses d’assurance maladie, du pilotage financier des opérateurs et autorités financés par l’Assurance Maladie ainsi que de la préparation et de l’élaboration des PLFSS (projets de loi de financement de la sécurité sociale).
Thomas Wanecq a quitté la DSS en juillet dernier et il participe actuellement, en tant qu’Inspecteur général des affaires sociales, à une mission sur les politiques de lutte contre la précarité alimentaire.

  Retour à l'accueil