A VOS AGENDAS


Le 17 décembre 2019

Assemblée Générale Extraordinaire

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Confusion entre Colchique et Ail des ours : un cas d’intoxication mortelle en région Grand-Est

A cette occasion, l’ANSES souligne les différences entre ces deux plantes et rappelle l’existence d’un aide-mémoire pour éviter les confusions entre plantes comestibles et toxiques.
Mémo
L'Ail des ours pousse souvent en grand tapis dans les sous-bois frais. C’est une plante sauvage comestible, haute de 15 à 40 cm, à odeur caractéristique d'ail, notamment lorsque l’on froisse ses feuilles. Ces dernières apparaissent en février-mars. Elles sont plus ou moins brillantes, ovales et pointues, portées par des tiges. Les fleurs en forme d’étoile et le bulbe allongé sont de couleur blanche et apparaissent d’avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.
Les feuilles du Colchique sont plus rigides, sans tige, et le bulbe est rond et foncé. Les fleurs mauves n’apparaissent qu’en automne, seules les feuilles sont visibles au printemps ; elles sont charnues, à bout arrondi et semblent sortir directement du sol. Toutes les parties de la plante sont toxiques. L’ingestion de colchique peut engendrer une intoxication grave voire mortelle, en fonction de la quantité de feuilles ingérées, de la concentration très variable de colchicine présente dans la plante et de l’association avec certains médicaments (macrolides, antivitamine K…). Les premières manifestations cliniques sont des troubles digestifs pouvant être sévères, dans les heures suivant l’ingestion.
Les promeneurs sont invités à bien connaître les plantes qu’ils ramassent et à ne pas cueillir les plantes par brassées qui favorisent le mélange d’espèces comestibles et d’espèces toxiques. Pour l’Ail des ours, il faut vérifier la présence d’une odeur d’ail au froissage de chaque feuille. En cas de doute, ne pas consommer ou cesser de manger en présence d’un goût amer ou désagréable.

En savoir plus

  Retour à l'accueil