A VOS AGENDAS


Le 17 décembre 2019

Assemblée Générale Extraordinaire

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

Distribution et traçabilité des masques de l’Etat en officine : dernières informations

Dans le cadre de l’élargissement des publics éligibles à l’attribution de masques, une dernière dotation sera adressée directement aux officines (flux poussés) en fin de semaine (45 millions de masques essentiellement chirurgicaux).
A partir de la semaine du 18 mai, il appartiendra aux officines de commander (flux tirés) les masques issus des dotations de l’Etat, en fonction de leurs besoins, directement aux grossistes répartiteurs qui en assureront le stockage et la distribution.
Une rémunération sera versée aux pharmaciens d’officine en contrepartie du travail supplémentaire induit par l’élargissement des bénéficiaires de masques. Ainsi, le montant de la rémunération de la dispensation de masques aux patients est fixé à 2 €, pour la délivrance d’une quantité de masques correspondant à la durée de la prise en charge des personnes concernées.
Pour la semaine du 11 mai, la rémunération de 2 € sera versée en contrepartie d’une quantité de masques délivrés égale à 14 masques pour les patients atteints de covid-19 et les patients contact ; 10 masques pour les personnes à très haut risque médical.
A compter du 18 mai, à hauteur de 2 € pour la délivrance en une fois (sous réserve que les stocks le permettent) de masques correspondant à la durée de la prise en charge des patients, soit : 28 masques pour 14 jours pour les patients atteints de covid-19 et les patients contact ; 40 masques pour 30 jours pour les personnes à très haut risque médical. A suivre…

  Retour à l'accueil