A VOS AGENDAS


Le 17 décembre 2019

Assemblée Générale Extraordinaire

 

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Alain Guilleminot

Alain GUILLEMINOT

 

L'UTIP accompagne les officinaux pour les aider à délivrer des messages de prévention auprès des patients

 

La prévention est intimement liée au suivi et à l'accompagnement des patients. Nos cycles de formations sur le bilan partagé de médication comprennent des thèmes (tels que l'observance ou la iatrogénie) qui se prêtent tout particulièrement au déploiement de la prévention. Durant ces formations, nous apprenons au pharmacien à délivrer des messages clairs aux patients sur le suivi de leurs traitements. Quelques informations clés fournis par l'officinal lors des bilans de médication peuvent aider le patient à prévenir la iatrogénie médicamenteuse ou les problèmes d'observance.

 

L'entretien motivationnel est une démarche entreprise par le pharmacien pour amener le patient, de façon naturelle, à prendre les bonnes décisions concernant sa pathologie (par exemple : pour amener une personne asthmatique à arrêter de fumer). Plus le pharmacien se forme, plus il est à l'aise pour mener les entretiens motivationnels. Il acquiert ainsi les bons réflexes pour parler de prévention santé auprès de sa patientèle.


 

La cigarette électronique est-elle nocive pour votre cerveau ?

Piste de réflexion dans un travail publié en octobre 2019 dans l’European Heart Journal et rappelé récemment par Catherine Vergely (Société française de cardiologie). Chez 18 fumeurs habituels de cigarette électronique, les auteurs ont apprécié la vasodilatation induite par le flux sanguin, et qui dépend de l’endothélium vasculaire, et observé que celle-ci était altérée après l’inhalation des vapeurs.
Ils ont alors soumis des souris à des vapeurs non aromatisées de cigarette électronique, et constaté que les dégâts étaient encore plus importants que ceux observés chez l’Homme : stress oxydant et inflammation vasculaire, peroxydation lipidique, et qui n’étaient absolument pas en rapport avec une quelconque teneur en nicotine de la vapeur. Le tissu pulmonaire et le cortex cérébral étaient aussi directement impactés, montrant des taux de marqueurs du stress oxydant accrus après seulement trois jours d’exposition à ces vapeurs. Ces effets pouvaient être reliés à une profonde dysfonction endothéliale, dont l’agent causal pourrait être un produit de combustion bien connu : l’acroléine.
Ainsi, les vapeurs de cigarette électronique sont la cause d’un stress oxydant qui touche l’arbre vasculaire niveau général mais aussi le tissu pulmonaire et cérébral. Les auteurs mettent en garde les « vapoteurs », souvent jeunes, vis-à-vis des effets à long terme sur leur santé d’un tel mélange de composés potentiellement néfastes, dans lesquels l’acroléine jouerait le rôle de « suspect principal ». Quand on connait l’impact de la dysfonction endothéliale et microvasculaire sur la survenue d’affections cardio- et cérébrovasculaires mais aussi neurodégénératives, les conséquences de cet engouement actuel pour la cigarette électronique pourraient se révéler hélas dans plusieurs décennies.

  Retour à l'accueil